Iron and Resin, les fringues venues de Californie
12 juin 2013
Chevrolet Corvette : la légende aux 24 Heures du Mans !
19 juin 2013

Interview avec Miss Liz Chérie, « The French pin up sensation »

Amoureuse de la mode pin-up, consommatrice avertie et surtout modèle pour de nombreuses marques, Miss Liz Chérie est la « pin-up française » la plus célèbre ! Elle a bien voulue nous accorder un peu de temps pour évoquer son univers, les origines de sa passion, et son métier de modèle. Découvrez de l’intérieur le monde des pin-up !

D’où est venu cet attrait pour la période 50’s et l’univers pin-up ? Est-ce quelque chose qui était présent dans ton univers familial ? Une « découverte » que tu as fait ?
On peut parler d’une vraie découverte oui… je suis venue à cette époque à travers le cinéma. Je suis une cinéphile depuis toujours, j’ai même travaillé dans un vidéo-club il y a longtemps ! J’ai naturellement commencé à m’intéresser aux classiques de l’âge d’or du cinéma américain… ça comportait un risque…car ça a été comme une vague qui m’a emportée et je n’en suis jamais revenue ! (rires) La femme était davantage mise en valeur que de nos jours, ce qui est très important pour moi. Puis l’époque tout entière m’a passionné, c’est devenu mon moteur et aussi une source intarissable d’inspiration !

J’ai lu que tu étais attirée par cette époque, mais tu ne voulais pas tomber dans les codes de la fille qui veut revendiquer quelque chose (féminisme, importance du rétro,etc…). Néanmoins les « valeurs » de cette époque doivent te plaire. Que trouves tu d’attirant dans ce coté vintage ?
C’était une époque tellement différente, construite sur des valeurs qui se perdent en effet… la famille, le respect, la persévérance, la transmission…je déteste vraiment le côté « société de consommation jetable » dans lequel on vit de nos jours. Cette impression que tout peut cesser d’un jour à l’autre me déplaît beaucoup. Les gens baissent les bras de suite, les couples se séparent à la moindre dispute sans chercher à résoudre les problèmes, il n’existe plus de carrière stable, au final personne n’est jamais content de ce qu’il a déjà, on court après le bonheur sans vraiment savoir ce que c’est en fait…

J’ai une sorte de nostalgie pour cette époque, cependant, c’est une version très idéalisée des fifties que j’admire, j’en ai conscience, tout était loin d’être rose aussi ! Je sélectionne les bons côtés. Mais c’est un peu ça l’essence de la nostalgie en fait, on ne se souviens que des bonnes choses, non?!

Est-ce facile d’être une pin-up et de se fringuer en années 50 ? Magasins, marques ? Est-ce avant tout un truc d’initié, ou est-ce assez facile d’accès ?
Je ne me vois pas autrement ! Je ne me sens moi même que comme ça. Mais c’est très simple et naturel en fait, je porte ce que j’aime et ce qui me va le mieux! C’est un look simple à porter, c’est chic, classe et féminin. Je peux aussi bien porter du vintage, que des repros (vêtements neufs d’inspiration pin-up/retro comme Bettie Page Clothing ou Pin Up Girl Clothing) que des pièces qu’on trouve dans les grandes enseignes…je mélange ! J’ai seulement l’œil bien exercé pour reconnaître en un instant les coupes, motifs, couleurs et volumes de l’époque ! Avec moi le shopping c’est vite fait ! Je suis un vrai scanner 😉

Que penses tu de l’évolution de la consommation de vêtements, les styles et la culture du prêt à porter quasi jetable (H&M…). Les looks que l’on fabrique et que l’on jette d’une saison à l’autre… Est-ce un truc que tu regrettes ? Avoir un style pin-up est-il une façon d’être anti-mode (dans le bon sens du terme) ?
Il est vrai que la qualité des vêtements n’a plus rien à voir avec ce qu’on faisait avant ! C’est pourquoi j’apprécie particulièrement le vintage : la qualité du tissu, les coupes et les finitions soignées… Après, c’est un choix, certaines femmes aiment changer du tout ou tout d’une saison à l’autre, c’est dans l’air du temps. Moi ça ne me correspond pas, je suis une personne posée qui aime construire plutôt que tout envoyer balader !

Mais c’est illusoire de penser qu’on est anti-mode, car le rétro a aussi le vent en poupe ! Forcement quand on a un style marqué comme celui ci, il y a un phénomène d’attachement, d’appartenance à un groupe, au niveau mondial ! Mais pas d’identification, c’est vraiment différent ! On se reconnait entre nous, et on a plaisir à rencontrer des gens qui partagent la même culture !

Quelles sont les marques que tu affectionne… As-tu une paire de chaussures ou une robe dont tu ne peux plus te passer, que tu emmènerais en premier sur une île déserte ?
J’aime beaucoup les marques de qualité comme Pin-up Girl Clothing, les collections de Bernie Dexter ou encore Mamaliscious (une créatrice française!). Sur une île déserte, j’emmènerais seulement mon homme… l’humain est bien plus important que le matériel…

Passons au coté pin-up en lui même et à ton activité de modèle. Peux tu nous dire ce que recherchent les marques / clients qui te démarchent ? Du sexy et du glamour avant tout ? De l’authentique ? Qu’est ce qui les guide vers toi ?
Je trouve que l’esprit pin-up est très contemporain, parce qu’il y a un vrai besoin de revendiquer une vraie féminité, en ces temps de mixité. Je pense que les clients avec qui je travaille recherchent justement cette authenticité, cette fraîcheur, cette joie et cet optimisme que véhicule l’imagerie des années 50. De plus, la pin-up plait autant aux hommes qu’aux femmes, qui voient en elle un modèle plus qu’une rivale, car elle est toujours sexy sans être vulgaire. La pin-up a un côté très doux et innocent ! Ce qui me décrit vraiment bien en fait…

L’univers pin-up est riche et varié… est-ce une force, qui permet de te renouveler, de proposer des choses nouvelles, sans retomber toujours sur les mêmes choses ?
Je travaille depuis 3 ans dans ce domaine, alors oui en effet, j’essaye de couvrir l’éventail de tout ce que j’aime, car je suis une véritable passionnée, et cela couvre plusieurs domaines et styles complémentaires. Je m’investi dans chacun de mes projets avec un enthousiasme égal, et surtout c’est à chaque fois une aventure humaine ! C’est ce qui me plait le plus dans mon métier : rencontrer et échanger avec des gens talentueux et intéressants !

Dernière question. Tu aimes le style pin-up, l’ambiance de l’époque… serais tu prête à y vivre ? Si Retour vers le Futur pouvait t’y emmener, tu dis OK tout de suite ?
Je tenterais bien l’expérience !!! Sans hésitez je choisis les USA, à Los Angeles je dirais…pour l’année je choisirais peut être 1953, l’année de sortie du film « les hommes préfèrent les blondes »… pour voir si c’était vrai!!! (rires)

Ewa Cieszkowska (Paris, FR) Make-up: Emy Lee

Ewa Cieszkowska (Paris, FR) Make-up: Emy Lee

Ewa Cieszkowska (Paris, FR) Make-up: Emy Lee

Ewa Cieszkowska (Paris, FR) Make-up: Emy Lee

Ewa Cieszkowska (Paris, FR) Make-up: Emy Lee

Ewa Cieszkowska (Paris, FR) Make-up: Emy Lee

Merci à Miss Liz Chérie pour sa disponibilité et son humour. Découvrez son univers :
Son blog : http://www.misslizcherie.com/blog/
Facebook : http://www.facebook.com/misslizcherie.fanpage
Twitter : http://twitter.com/MissLizCherie
Instagram : http://instagram.com/misslizcherie
Model Mayhem : http://www.modelmayhem.com/2160105

Please follow and like us:

1 Comment

  1. oregard opticien Nantes dit :

    Merci pour votre article très cool.

    Charles, opticien à nantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *